Oman

Oman

Oman, le pays des milles et une nuits est une destination encore méconnue du reste du monde. D'ailleurs quand j'ai dit qu'on allait à Oman, on m'a beaucoup demandé où se situait le pays et surtout pourquoi aller là bas.

Pourquoi aller là-bas ? Pour découvrir un petit paradis aux paysages uniques !! Parce que oui, à Oman on voit des montagnes arides, un désert de dunes orangées, des petits villages authentiques, des plages de sable blanc, des wadis,...

Je rêvais depuis quelques temps d'aller dans ce pays, retrouver des airs de Moyen Orient que j'avais tant aimé en Jordanie. Le sultanat à été à la hauteur de mes attentes, le pays est tout simplement magnifique.

Nous avons voyagé à Oman en mars 2018, une très bonne période pour voyager ici, juste avant que la chaleur intense de l'été.

Le Sultanat se visite plutôt en autotour. On peut choisir de le faire avec une tente, ou avec des hôtels à chaque étapes (option que l'on a choisi). Côté conduite, c'est très simple : on roule à droite, les panneaux sont traduits, les routes sont en très bon état. Vous pouvez comme nous, pour faciliter les trajets, acheter une carte sim (qu'on peut acheter à l'aéroport ou en supermarché) avec internet pour rouler avec une application comme Waze. Le pays est très facile à découvrir, la majorité des omanais parle très bien anglais. Pour info, comptez 5 OMR pour une carte sim avec 2go d'internet.

Nous sommes partis 10 jours au total au Sultanat d'Oman. J'ai choisi un itinéraire dans la région de Mascate pour découvrir les montagnes, le désert, la côte,... La région de Salalah et du Musamdam sont donc encore inconnues pour nous, ce sera pour un prochain voyage !

JOUR 1 : Arrivée à Mascate
Nous sommes arrivés en pleine nuit à Mascate. Le temps de récupérer les valises et la voiture de location nous sommes arrivés vers 4h à notre hôtel, bien fatigués !

JOUR 2 : Mascate
Ce matin, pas de grasse matinée, nous partons visiter la Grande Mosquée du Sultan Qaboos (ouverte aux visiteurs le matin uniquement). La mosquée est très belle, très claire et lumineuse. À l'intérieure, on découvre une magnifique salle de prière avec de beaux tapis et un lustre luxueux.
On est ensuite parti manger dans le quartier de Qurm, manger un des meilleurs shawarma de la ville chez Baba Salem (ce sera même le meilleur de tout notre voyage).
Après le déjeuner, départ vers le quartier du vieux Mascate. On découvre les deux forts : Al Mirani et Al Jalani (ils ne se visitent pas, on peut juste les voir de l'extérieur). On continue vers le Palais Al Alam (il ne se visite pas non plus).
Cette promenade dans le vieux Mascate en plein soleil aux heures les plus chaudes nous aura complètement cassés. On reprend notre voiture et on décide de s'arrêter dans un parc, Riyam Park Monument, à mi chemin en direction de Mutrah pour découvrir la vue, son énorme brûleur d'encens et au passage faire une mini sieste à cette heure si chaude.
Direction ensuite le souk qui réouvre ses portes à 16h. On parcoure les petites ruelles du souk où on découvre avec surprise que ce n'est pas un souk pour les touristes mais bien un souk où les locaux viennent eux même faire leur courses et négocier leurs achats. Dans ce souk on trouve des vêtements, des tissus, et des boutiques de souvenirs avec notamment le souvenir phare d'Oman : l'encens.
À la sortie du souk, c'est l'heure du coucher de soleil. Depuis la corniche le coucher est magnifique. On essaie de s'activer pour aller voir le coucher depuis la plage de Qurm mais on arrivera finalement un peu tard il fait déjà nuit. Mascate est une ville qui s'étend sur des kilomètres alors pour changer d'un quartier à un autre c'est 20min de voiture minimum.
On finit la journée par un bon restaurant indien : le Begum's, avant de retourner à l'hôtel dormir (enfin !).

JOUR 3 : De Mascate vers Misfat
Ce matin on part en direction de Nakhl qui sera notre 1er arrêt de la journée. À Nakhl on visite son magnifique fort. C'est pas le plus gros, c'est pas le plus connu, mais il a son charme et surtout la vue sur la palmeraie avec les montagnes en arrière plan est tout simplement magnifique.
On continue notre route vers le Wadi Bani Auf. J'appréhendais un peu cette route après avoir vu beaucoup de commentaires et blogueurs avoir écrit qu'ils y ont vécu la plus grande peur de leur vie. Alors je vous rassure toute de suite, je suis une flippette qui a toujours peur de tout, mais ici pas du tout. La route est une vrai piste de 4x4 avec montée et descente et des chemins qui croisent mal c'est vrai. Mais on roule prudemment, on s'arrête pour regarder les paysages (ne pas vouloir faire les 2 en même temps c'est ça le secret !).
Pour le déjeuner, nous nous sommes arrêtés devant ce qui semblait être une entrée de canyon, mais aucun panneau. J'ai découvert plus tard que c'était en fait Little Snake Canyon (le canyon tient son nom du nombre important de serpents... si j'avais su je n'aurais pas forcément voulu m'y arrêter donc bien contente d'avoir été dans l'ignorance à cet instant). On a juste fait une courte promenade à l'entrée du canyon puis on a rebroussé chemin car timing un peu serré.
On a ensuite continué à travers le Wadi Bani Auf. Sur la route on a découvert l'entrée de Snake Gorges, magnifique ! On a choisi de passer par Bilad Sayt, un petit village construit sur une petite colline perdu au milieu de nul part en pleine montagne. Avec la voiture on a pu se garer dans le village, tout en haut vers le fort. Après quelques pas dans le village on a croisé des enfants sortant de l'école. L'un d'eux nous a proposé d'aller au fort (contre rémunération... le petit malin !), on a décidé de le suivre pour voir la vue qui surplombe le village.
On reprend ensuite la route à travers le Wadi. À la sortie, on débouche vers la ville de Al Hamra qui sera notre prochaine étape. Rien de spécial ici, on continue donc directement vers Misfat où nous avons réservé notre nuit à Misfah Old House, une guesthouse authentique pleine de charme.
Une fois le check in fini, on décide de partir se promener dans le village et surtout trouver un bon point de vue pour le coucher de soleil. Nous irons en haut du village, sur la terrasse d'une petite guesthouse (Al Misfah Hospitality Inn). La terrasse est magnifique, le point de vue exceptionnel sur la Palmeraie et le village en face. Et c'est ici que commencera une grande histoire d'amour entre nous et le lemon mint juice !

JOUR 4 : De Misfat vers Nizwa
Ce matin, à Misfat, nous partons nous promener dans les falaj mais pas trop loin parce que ça descend quand même beaucoup et après il faudra tout remonter (et il fait déjà une chaleur de dingue).
On reprend ensuite la voiture pour partir en direction de Bahla. On fera un stop ici pour visiter son fort qui est l'un des plus grand d'Oman. Très beau ! On a également fait un petit tour sur la place où se tient le souk le matin (mais trop tard pour nous, il n'y a déjà plus rien).
On monte ensuite au Grand Canyon omanais : Jebel Shams. Ici on part faire la balcony walk W6, une randonnée à flanc de falaise dans le canyon. Pour arriver jusqu'ici il faut prendre un petit bout de piste à la fin de la route goudronnée qui s'arrête au niveau des hôtels (environ 15min de piste). C'est pour moi la plus belle randonnée que j'ai pu faire, la vue est époustouflante. Bon par contre il ne faut pas avoir le vertige, le chemin est très proche de la falaise. Surtout bien regarder où on marche pour ne pas trébucher sur un caillou ! En tout on aura fait une rando de 3h aller retour sans aller jusqu'au bout et en comptant de nombreux arrêts photos (on a fait demi-tour au niveau des terrasses de culture après le village).
Il est 17h30 quand nous revenons à la voiture, on prend la route en direction de Nizwa. Un superbe coucher de soleil nous fera faire de nombreux arrêts sur le trajet.
Arrivés à Nizwa, on s'arrête dans un petit restaurant pour le dîner, le restaurant Ayadina où nous mangerons comme les omanais, dans un petit box privé fermé !

JOUR 5 : Jebel Akhdar
Ce matin nous partons visiter Nizwa. Le souk est vraiment sympa et certains jours vous pouvez même aller au marché aux bestiaux. Si vous aussi vous êtes fan de dattes je vous recommande un arrêt au souk pour en acheter. Beaucoup de variétés et goût exceptionnel ! Après le souk, nous partons pour une petite marche dans la ville en direction du fort que nous ne visiterons pas (10 fois plus cher que les autres forts quand même !)
Nous quittons Nizwa pour aller découvrir l'autre montagne connue d'Oman : Jebel Akhdar. Sur la route, on marque un arrêt à Birkat Al Mouz, un petit village en ruine à découvrir, construit un peu à flanc de colline et aux couleurs magnifiques !
Nous rejoignons donc le plateau de Saiq (4x4 obligatoire avec contrôle sur la route - pas de conduite sur piste ici, mais des montées et descentes avec gros dénivelé). Sur le plateau nous nous arrêtons pour un déjeuner rapidos avant de partir randonnée.
La plus belle randonnée à faire ici débute à partir du village de Al Aqor (dans notre guide routard c'était écrit Al Aqur). À partir de ce village, il suffit de suivre les petits drapeaux partout. Petite subtilité : à un endroit il n'y a pas de drapeau, il faut en fait monter le petit escalier juste à côté de la mosquée. À un moment donné, nous avons bêtement suivi un petit groupe avec un guide. Pas sûr que ce soit le chemin balisé mais la balade en restait tout aussi sympa. Pour résumer, cette randonnée nous fait traverser des petits villages, des cultures en terrasses à flanc de falaise, des champs de rosiers, des falaj, tout ça en profitant d'une vue magnifique ! On a rebroussé chemin quand on a vu que le chemin continuait en plein soleil... trop chaud ! Mais visiblement le chemin fait une boucle donc on aurait pu continuer je pense. Au total nous avons fait une randonnée de 2h.
De retour à la voiture, on décide de se rendre au Wadi Bani Habib. Bon honnêtement, aucun intérêt de descendre ici. Pas de paysages exceptionnels, juste un chemin de gros cailloux un peu compliqué. On est donc remonter et tout en haut nous avons contourner la falaise pour avoir un panorama sur un petit village en ruine de l'autre côté (je vous rassure, pas besoin de marcher le long de la falaise, depuis le parking il suffit de prendre l'escalier de droite ! L'escalier de gauche, pour info, c'est la descente au wadi).
Nous reprenons la route en direction de Nizwa où nous passons la nuit. Ce soir nous allons manger un des meilleurs shawarma qu'on ait pu goûter (avec celui de Mascate) : restaurant Al Masharef For Turkish Food.

JOUR 6 : De Nizwa vers le désert de Wahiba Sands
Aujourd'hui direction le désert Wahiba Sands. Sur la route, on passe par Ibra pour découvrir son souk et déjeuner. Bon on arrive un peu tard, donc on ne verra pas vraiment le souk, juste quelques marchands.
On continue ensuite au Wadi Bani Khalid. Un magnifique wadi à faire absolument. Je ne saurais pas vraiment vous dire le temps de marche avant d'atteindre les premières "piscines" naturelles (pas de montre...) Mais la marche reste agréable et la découverte est grandiose. Dans ce wadi, une fois arrivé à la première grande piscine, il faut continuer d'avancer pour accéder à d'autres plus petites piscines magnifiques.
Le temps passe, on se plaît bien ici, mais je veux à tout prix être avant la tombée de la nuit dans le désert. La piste pour atteindre notre camp m'angoisse un peu, je ne veux donc surtout pas la faire de nuit. On arrive au village d'Al Wasil, on fait dégonfler nos pneus, et direction la piste. A la station, on nous donne un petit plan pour accéder à notre camp, le Sama Al Wasil. Pour info, sur Waze, on voit le camp et la piste qui mène au camp. Donc pour me rassurer, j'ai mis Waze tout le long de la piste pour être sûre qu'on la suivait bien. Bon en fait j'ai compris plus tard que tous les chemins mènent en fait au camp (sauf un qui a bien un panneau visible). Du coup peu importe si vous prenez à gauche ou à droite aux y que vous trouverez sur votre chemin, tout ira bien !
On arrive au camp Sama Al Wasil un peu avant 18h, un peu avant la tombée de la nuit, timing parfait. Ce soir rien de spécial, nous profitons de notre dîner où un musicien nous joue un peu de musique traditionnelle.

JOUR 7 : Désert de Wahiba Sands
Aujourd'hui nous restons dans le désert de Wahiba Sands toute la journée. Nous avons réservé ce matin une promenade d'une heure à dos de chameau dans le désert. La promenade est matinale pour ne pas être dehors aux heures les plus chaudes, surtout pour notre guide bédouin qui lui est à pieds. Nous étions seulement 2 couples pour cette promenade, un petit goût d'aventure en privé. Au retour de la promenade, on prend notre temps pour regarder les chameaux s'éloigner petit à petit et rejoindre leur point d'eau. Notre guide bédouin très sympa, nous propose de venir chez lui en début d'après midi pour boire le kawa, invitation que nous acceptons avec grand plaisir !
De retour au camp on se prépare pour aller manger au village Al Wasil. On aurait pu rester au camp et leur demander de nous préparer un déjeuner mais on a préféré rejoindre le petit village pour le découvrir rapidement.
De retour au camp, nous partons avec le couple allemand rejoindre la maison de notre guide bédouin. Nous avons partagé une bonne heure ensemble, autour d'un kawa et des dattes. Nous avons beaucoup parlé de la culture omanaise, de son père qui vit en nomade dans le désert, de sa vie à lui et sa famille dans le désert (mais pas nomade, ils ont une très belle maison). Un beau moment de partage !
Nous retournons au camp mais là pour le coup à 15h il fait vraiment très très chaud, au point que même lire un livre dehors à l'ombre c'est un peu une épreuve. Nous faisons donc nos ermites le temps que la température redescende.
À 17h30, départ pour 1h de dune bashing au coucher de soleil. Le dune bashing pour ceux qui ne connaissent pas, c'est du 4x4 dans les dunes mais version fun. On en a déjà fait à Dubaï,version gros bourrins. À Oman pour le coup c'était une version soft, moi j'ai préféré (mais Jul a trouvé ça trop calme). Le coucher de soleil sur les dunes est vraiment somptueux, je vous le recommande !
De retour au camp, on se repose et on joue au ping pong. Une soirée plutôt calme.

JOUR 8 : Du désert de Wahiba Sands à Ras Al Jinz
Aujourd'hui direction la côte avec une longue route qui nous attend. On fera un petit arrêt à Jalan Bani Bu Ali pour découvrir sa Mosquée aux 52 coupoles. On est arrivés pile à l'heure de la prière, tout le village se réunit ici, le parking était plus que plein. La mosquée ne se visite pas mais de l'extérieur c'est déjà plutôt beau à voir.
On continue notre route jusqu'à la côte où on marquera 2-3 arrêts un peu au hasard pour aller sur la plage se tremper les pieds. Toute cette côte est très sauvage, pas du tout touristique. Pas mal d'omanais viennent ici, on a vu beaucoup de famille tout le long de la route.
Nous voilà arrivés à Ras Al Jinz, un peu plus tôt que prévu. On prend donc le temps de faire le musée du centre de conservation des tortues, un musée sympa assez rapide à faire. Pour nous il est gratuit vu qu'on dort ici ce soir au Carapace lodge.
Après ce petit musée on décide d'aller à Ras Al Hadd, petite ville voisine, pour manger. Rien de spécial à voir ici, cette toute petite ville propose quelques petits resto / fast food ça dépanne bien.
À 20h30 nous sommes de retour au Ras al Jinz Turtle Reserve pour la sortie à la rencontre des tortues. Nous devons pas être loin de 200 à attendre dans le hall pour cette sortie. C'est par groupe de 20-25 que nous sortons accompagnés d'un guide sur la plage. Notre guide nous explique un peu la vie des tortues, leur particularités, et la ponte des tortues ici à Oman. Le guide part ensuite seul repérer sur la plage si il y a une tortue, et oui il y en a une. Interdiction de l'éclairer, seul le guide l'éclaire d'une lumière rouge faible pour nos yeux. On se positionne sur l'arrière de la tortue pour ne pas qu'elle nous voit et qu'elle soit dérangée. La tortue creuse donc un trou, puis passe à un autre trou. On alterne avec un autre groupe pour aller la voir. Puis ils nous appellent tous (50 personnes environ) pour aller la voir retourner à l'eau en la suivant finalement de très près, toujours dans son dos mais très près. Le guide nous avait prévenu qu'une tortue vient creuser plusieurs trous chaque jour jusqu'à trouver les conditions idéales pour pondre. On ne saura pas si cette tortue est finalement partie car les conditions n'étaient pas bonnes où si elle s'est sentie dérangée par tout ce monde. Mon avis c'est qu'un tel centre de conservation devrait vraiment imposer un nombre de visiteurs maximum. Mon groupe était plutôt discipliné, c'est bien, mais 50 personnes autour d'une tortue c'est énorme ! Alors petite astuce si vous voulez vraiment le faire, allez-y a la sortie de 5h du matin, j'ai demandé le lendemain il devait y avoir 20 personnes à tout casser !

JOUR 9 : De Ras Al Jinz à Mascate
Aujourd'hui on retourne à Mascate par une belle route où les arrêts vont être nombreux !
Le premier arrêt est à Sour et Al Ayjah, petit village relié à Sour par un pont suspendu. On se gare juste à côté du pont puis on rejoint ce village pour une promenade jusqu'à son phare. On a beaucoup aimé cette promenade, l'arrivée au phare offre une très belle vue sur Sour de l'autre côté.
De retour à notre voiture on rejoint le chantier naval où on peut admirer des boutres, gros bateau traditionnel, en construction.
On s'arrêtera ensuite faire 2-3 petites courses dans un supermarché pour un pique nique à la prochaine étape : Wadi Shab.
Wadi Shab c'est THE Wadi à voir à tout prix. Il est tout simplement magnifique. L'arrivée dans le Wadi se fait par une petite traversée bateau puis une longue promenade avant d'arriver à la partie eau du Wadi. De là, on pose les affaires et on continue dans l'eau jusqu'au bout du Wadi (bon c'est pas vraiment le bout on pourrait aller encore plus loin mais ça devenait trop sportif avec de l'escalade !). Je vous recommande les chaussures d'eau pour ce Wadi, les petits cailloux m'ont fait un mal de chien ! La particularité de ce Wadi c'est que tout au bout on traverse un passage où seule notre tête passe (le reste du corps est dans l'eau) pour déboucher sur une petite cascade.
On sera resté de bonnes heures dans ce Wadi magnifique, mais le temps passe vite et on a encore deux étapes avant de rejoindre Mascate. La prochaine sera les plages de sable blanc de Fins.
Pour rejoindre ces plages par la route, c'est plus que sportif. En fait il n'y a pas de sortie de route à cet endroit. Notre gps nous marque le point mais aucune route pour les rejoindre. On sort donc au premier endroit possible et nous voilà parti sur une route qui se transforme en piste sans aucun panneau. On tente notre chance, la piste longe la côte qui a cet endroit est juste magnifique ! De belles petites criques, du sable blanc, une eau turquoise, ... Un paysage de rêve. Nous voilà arrivés au repaire du gps, une très belle plage de sable fin blanc. De nombreux routard viennent planter leur tentes ici pour la nuit. La plage est très belle, si vous êtes avec la tente venez la planter ici ! Pour retourner sur la voie rapide, c'est l'aventure. Jul ne veut pas rebrousser chemin, il veut tenter de rejoindre par l'autre côté. La piste continue mais aucune idée de sa destination ! À un moment donné on aperçoit l'autoroute, on suit les traces de pneu sur le chemin et nous voilà de retour sur l'autoroute. Aucune idée si officiellement on peut ou on ne peut pas, mais une chose est sûre tous les omanais le font !
Dernière étape de la journée : Bimah Sinkhole. C'est un trou, au milieu de nul part, avec un escalier qui descend pour rejoindre une eau claire et bleu turquoise magnifique. Les plus fous pourront faire le saut depuis tout en haut (je ne me rend pas compte de la hauteur mais il faut être dingue !).
De retour à Mascate, on retourne au même hôtel qu'à notre arrivée. Jul testera ce soir l'expérience barbier à Oman, apparemment plutôt chouette !

JOUR 10 : Excursion sur les îles Daymaniyat
Pour notre dernière journée à Oman on s'est réservé une excursion de ouf dans les Iles Daymaniat. Ces îles sont un spot de snorkeling magnifique où on peut croiser des tortues, des requins pointe noire,... Les fonds marins sont très beaux, les coraux sont vivants, colorés. C'est ici que j'ai nagé la première fois avec une tortue (et pas qu'une, on a dû en croiser 8 environ !). Ce spectacle est magnifique, un grand moment d'émotions. On a aussi vu des requins pointe noire, on a été plutôt chanceux ils ne sont pas si simple à voir puisque dès qu'ils vous voient/entendent ils filent à toute vitesse ! Durant l'excursion, on découvre plusieurs spot de snorkeling, on prend du temps pour se relaxer sur les plages de sable blanc désertes, un vrai bonheur. Nous avons fait cette excursion avec Daymaniat Shells , je vous les recommande : accueil est top, on est en petit nombre sur le bateau (8 au total ce jour là), notre guide est un passionné de snorkeling et ça se sent !
On revient en début d'après midi à la marina. Pour notre dernier après-midi à Mascate, on part découvrir l'Opéra (seulement de l'extérieur, la visite nous paraissait plutôt chère). Puis, petite promenade au Qurum Park, très sympa (mais pas non plus incontournable).
La fin de journée approche, petit lavage de voiture avant d'aller au restaurant indien Woodlands. Alors attention, la cuisine indienne ici n'a rien à voir avec la version française, ici quand on vous dit que c'est un peu pimenté, comprenez que ça arrache la gueule !
Notre dernière image d'Oman sera la Mosquée du Sultan Qaboos, de nuit, avec une petite promenade tout autour. Une magnifique mosquée de jour comme de nuit !!

MASCATE
Baba Salem
Mascate
Une petite adresse qui cache bien son jeu puisque c'est ici que nous avons manger LE meilleur shawarma du voyage. A tester et retester absolument !
Woodlands
Mascate
Un restaurant indien authentique, tenu par des indiens et finalement pour des clients principalement indiens. Attention au piment, un plat peu pimenté pour eux aura été très sportif à manger pour Jul !
Begum's
Mascate
Un autre restaurant indien mais avec une cuisine un peu plus adapté à nos papilles.

NIZWA
Ayadina
Nizwa
Une adresse typique et authentique pour manger comme les omanais dans un box privé. On mange ici les classiques comme le Biryani.
Al Masharef For Turkish Food
Nizwa
Notre deuxième coup de coeur shawarma, à faire absolument si vous êtes à Nizwa !

Voici mon TOP 5 des choses à faire / à voir à Oman :


1 -  Wadi Bani Awf : le wadi que l'on traverse en 4x4 à travers des paysages de montagnes désertiques, magique !

2 - Randonnée Balcony Walk W6 à Jebel Shams : la plus belle randonnée que j'ai pu faire, toutes destinations confondues.

3 - Misfat : un village en ruine, une promenade au milieu des palmiers, une découverte haute en couleurs !

4 - Les îles Daymaniyat : le paradis du snorkeling à Oman. Notre première rencontre avec les tortues, inoubliable !

5 - Wadi Shab : le Wadi incontournable pour la baignade.


Et vous, c'est quoi votre TOP 5 ?

Un petit détail de mes dépenses pour vous donner une idée des prix / de budget à prévoir pour Oman. Prix 2018

Les prix indiqués sont en Rial Omanais (OMR). En mars 2018, le taux de change était de 1 OMR = 2,13 € soit 1€ = 0,47 OMR.

VOLS (prix par personne)
Vols Lyon > Mascate (Turkish Airlines) : 419 €

HOTELS + LOCATION DE VOITURE + EXCURSION DAYMANIYAT (prix total pour deux avec une agence de voyage)
Forfait : 1735 €

VISITES (prix par personne)
Grande Mosquée du Sultan Qaboos : Gratuit
Fort de Nakhl : 0,5 OMR
Fort de Bahla: 0,5 OMR
Promenade 1h chameau Wahiba Sands : 25 OMR
Dune Bashing : 10 OMR
Wadi Shab (traversée bateau) : 1 OMR

RESTAURANT (prix total pour 2 personnes)
Restaurant Baba Salem (2 shawarma + 2 jus de fruit) : 5 OMR
Restaurant indien Begum's : 8,3 OMR
Ayadina : 7,5 OMR
Al Masharef For Turkish Food : 4 OMR
Restaurant indien Woodlands : 18 OMR
Restaurant Sur Star Ras Al Hadd : 4 OMR
Jus de fruit : 1-1,5 OMR pour 1 jus
Courses pique-nique pain + hoummous + olives : 0,8 OMR
Pack d'eau 24 petites bouteilles: 1,4 OMR

Au total, pour 2 personnes, pour un séjour de 10 jours / 9 nuits notre budget a été de : 838 € de vols pour deux + 1735 € pour deux de forfait hôtels et location de voiture (excursion Daymaniyat incluse) + 119 € d'essence + 189 € de repas, boissons, et autres petits plaisirs + 158 € de visites. Soit environ 1520 €/personne en ajoutant toutes les autres petites dépenses.
Nous avons mangé très économique (plusieurs pique-nique, restauration rapide, petits restaurants locaux, 1 seul restaurant plus coûteux). Nous avons sélectionné des hébergements de bon rapport qualité/prix.