Découverte, plongée et écovolontariat à Zanzibar

Nous sommes donc partis 8 jours ensemble à Zanzibar – Unguja et j’ai de mon côté prolongé mon séjour de 3 semaines pour le projet éco-volontariat avec Mnarani Turtles Conservation Pond.

Découverte et plongée à Zanzibar en 8 jours

JOUR 1 : Stone Town
A notre arrivée à Zanzibar nous sommes allés directement à Stone Town pour découvrir la capitale. Notre première étape sera notre hôtel pour récupérer notre chambre et prendre une bonne douche avant de partir découvrir.
Stone Town est une petite capitale avec un vieux centre historique sous forme de medina. Cette medina est totalement unique, on trouve ici un mélange d’architecture arabe, perse et européenne. Le vieux centre se compose d’une multitude de vieilles rues dans lesquelles il faut absolument prendre le temps de se perdre. Les portes des maisons sont magnifiques, on retrouve un air omanais (ils ont longtemps occupés Zanzibar).
Pour ce premier jour dans Stone Town, nous partons découvrir le Marché des Esclaves, une des visites incontournables de la ville. Pour visiter ce lieu de mémoire, vous aurez la possibilité de prendre les services d’un guide (proposé à l’entrée du site), je vous le recommande. On apprend toujours beaucoup plus de choses avec un guide et quand il s’agit d’un lieu aussi chargé en histoire et émotions, c’est indispensable.
Après cette visite, nous avons un peu de temps libre avant notre petite surprise spéciale, nous nous sommes donc perdus dans les rues de la ville à la découverte des 1000 et 1 portes arabes toutes plus belles les unes que les autres.
Et nous voici à l’heure de la petite surprise spéciale : pour nos 10 ans de couple nous avons voulu nous offrir une croisière privée au coucher de soleil. Le ciel et son voile blanc ne nous aura pas offert un beau coucher de soleil, mais ce moment privilégié en dhow (bateau traditionnel) avec un petit groupe de musicien traditionnel et notre apéro était tout simplement magique.

JOUR 2 : Prison Island et Stone Town
Ce matin, nous partons en excursion à Prison Island. Sur cette île, appelée aussi Changuu, a été construit une prison qui n’aura finalement jamais servi de prison mais de lieu de quarantaine lorsque l’île a été frappée par des épidémies de fièvre jaune et autres. C’est aussi une visite intéressante à faire avec un guide pour avoir justement toute l’histoire de l’île. Côté monument, il n’y a pas grand chose à voir, donc sans guide la visite pour le côté « historique » perd tout son intérêt. Prison Island est connue pour ses tortues de terres, des énormes tortues d’Aldabra échangées avec les Seychelles. Il y en a beaucoup ici, et on peut en voir de tous les âges (de quelques semaines/mois à plus de 150 ans).
Il est important de noter que Prison Island est très touristique, et que les tortues attirent beaucoup de monde. Oui, on peut les nourrir, faire des photos avec, mais c’est bien de le faire dans le respect le plus total de l’animal (vous verrez que ce n’est pas le cas de tout le monde malheureusement).
Nous avons opté pour cette excursion en demi-journée pour avoir encore un peu de temps à Stone Town avant notre départ vers la côte est, mais il est aussi possible de faire la version journée avec un combiné Prison Island + banc de sable de Nakupenda. Je connais du monde qui a fait cette version et tout le monde avait a adoré.
De retour donc à Stone Town, nous avons mangé un petit bout en ville puis après une petite promenade notre transfert nous attendait. Nous avions réservé tout en transfert privé pour faire attention au covid, mais il est tout à fait possible d’opter pour une version plus routard avec les Dala Dala.
Nous voilà donc partis pour 1h30 de route vers Matemwe, un petit village situé dans le nord-est de l’île. Et c’est à l’hôtel Sunshine Marine Lodge que nous séjournerons les 8 prochaines nuits.

Prison Island
Prison Island

JOUR 3 : Matemwe – Padi open water
Aujourd’hui on commence notre formation Padi Open Water directement à l’hôtel avec son club de plongée Dive Point et nous avons hâte !
Cette première journée consiste en la découverte de l’équipement, et l’apprentissage des bases en piscine. Nous avions fait toute la partie théorique à la maison avant de partir pour gagner du temps et passer directement à la pratique sur place.
Notre divemaster Vitali nous explique bien toutes les bases, certaines sont un peu impressionnantes au début (on doit savoir gérer des situations de crises en cas de problème) mais les sensations sont géniales !
Le reste de notre journée sera donc repos piscine et petit apéro à l’hôtel pour nous remettre de nos émotions.

JOUR 4 : Matemwe – Padi open water
Nous voici aujourd’hui dans notre 2nde journée de formation Padi Open Water. Aujourd’hui nous partons avec le club de plongée en mer pour la découverte des sensations en milieu naturel. L’hôtel se situe dans le nord-est de l’île, une situation idéale pour les plongeurs car juste en face de l’île de Mnemba où le club de plongée emmène ses plongeurs tous les jours.
C’est donc dans une eau bleu turquoise fluo que nous plongeons pour la première fois avec Vitali, notre devimaster. Nous plongeons sur une zone avec un fond de sable et peu de profondeur pour apprendre à gérer tout notre équipement et surtout apprendre à maitriser notre flottabilité.
De retour à l’hôtel vers 14h, nous prenons notre déjeuner et profitons de la piscine pour nous reposer tout l’après-midi.

Mnemba
Mnemba

JOUR 5 : Matemwe – Padi open water
Aujourd’hui c’est notre 3ème et dernière journée de formation Padi Open Water. Nous partons donc pour 2 nouvelles plongées pour approfondir nos connaissances et finaliser notre apprentissage. Cette fois-ci, nous partons pour des plongées avec plus de fond, des coraux et de magnifiques poissons tout autour de nous. Une magnifique découverte dans le lagon de Mnemba avec une super visibilité.
Comme les précédents jours, notre après-midi sera repos + piscine !

JOUR 6 : Josani – The Rock – Kusa Cave
Aujourd’hui nous quittons l’hôtel pour une journée d’excursion dans le sud-est de l’île.
Notre journée commence donc par la forêt de Jozani, connue pour abriter une espère de singe endémique à Zanzibar : le colobe roux. Je m’attendais vraiment à une grande forêt avec plein de singes partout mais c’est pas tout à fait comme ça. Alors pour vous éviter la déception (on est jamais déçu quand on sait à quoi s’attendre et ça reste vraiment une excursion à faire), la réponse est non, il n’y a pas plein de singes partout. La visite se déroule en 3 parties : la première est la rencontre avec les singes dans une partie de la forêt où les arbres sont plutôt bas, puis une balade dans la forêt avec un guide et enfin une balade dans la mangrove (toujours avec un guide).
Nous partons ensuite au restaurant The Rock, une autre surprise que l’on a souhaité s’offrir pour nos 10 ans de couple. Ce restaurant a une particularité : il est perché sur un rocher qui à marée haute est entouré d’eau. Aujourd’hui, la marée basse est le midi, donc nous n’avons pas eu la chance de voir le restaurant au milieu de l’eau, mais le cadre reste tout aussi magnifique !
Après notre super déjeuner à The Rock, nous partons pour Kuza Cave. C’est une grotte où il est possible de se baigner dans une eau bleue translucide magnifique. Même si le prix est très élevé, le cadre est top donc pour moi la visite en vaut le coup ! Et je ne sais pas si c’était exceptionnel mais nous étions presque seuls donc encore plus incroyable !
Notre excursion touche à sa fin, nous demandons à notre chauffeur un petit arrêt à Jambiani (juste de l’autre côté de la route), pour voir le village et sa plage plutôt réputée. Un arrêt court mais très sympa.
Retour à l’hôtel pour finir notre journée autour de la piscine.

Josani
Jozani

JOUR 7 : Matemwe
Réveil un peu difficile ce matin pour tous les deux… Jul est bien malade et moi un peu brassée. Pas de chance mais ça arrive souvent à Zanzibar apparemment (parole d’un divemaster français du club de plongée !). On a beau faire attention, ne pas manger de crudités ni de fruits et surtout ne pas boire l’eau du robinet… les bactéries ont su nous trouver. Bref, une journée difficile, surtout pour Jul qui doit réussir à se lever pour aller passer son test PCR à Stone Town. Covid oblige, on a découvert comment se passe le test PCR à Zanzibar. Nous avons pris un transfert vers Migombani, un centre de test covid proche de l’aéroport de Stone Town. Sur place, il faut se faire aider pour comprendre l’organisation du centre et s’en sortir. On aura bien passé 1h30 – 2h (« pole pole » (« doucement doucement ») au total mais Jul y est arrivé, il a passé son test. Résultat sous 72h. Il ne faut pas être stressé pour son vol qui est dans -de 72h, mais les locaux, eux, sont confiants « Hakuna Matata » comme ils nous disent souvent. Ces mots signifient que tu vivras ta vie… euh non :D, ces mots signifient « pas de soucis ».

JOUR 8 : Nungwi
Ce matin nous nous reposons, Jul récupère petit à petit la forme. A la base on étais partis pour plonger mais son état n’était pas encore au top, et quand on plonge on veut être au top !
Le midi, on décide de se rendre à Nungwi. On avait envie d’aller voir mon prochain lieu de séjour (enfin surtout moi j’avais envie d’être rassurée parce que l’écovolontariat était confirmé sur la base d’un simple message sur Messenger disant « ok c’est bon » haha).
On a découvert le petit village de Nungwi (petit mais bien touristique, rien à voir avec Matemwe !), les belles plages de Nungwi et l’Aquarium de Mnarani. On a pu découvrir l’aquarium ensemble, voir les bébés tortues et nourrir les tortues adultes dans le lagon. Un beau petit aperçu qui m’a donné hâte d’attaquer mon séjour là-bas !

Nungwi
Nungwi

JOUR 9 : Matemwe
Une belle dernière journée plongée ensemble à Mnemba s’annonce aujourd’hui avec Dive point. La découverte est toujours aussi belle et riches en poissons. On a vu de belles murènes, des pieuvres, mérous, balistes, poissons feuille, poissons grenouille et de magnifiques poissons colorées.
L’après-midi, on part découvrir la plage du côté de l’hôtel Sunshine Marine Bay. Une très belle plage avec une eau toujours plus bleu et plus claire.

JOUR 10 : Stone Town et départ de Jul
C’est notre dernier jour ensemble à Zanzibar. Le vol retour de Jul est le soir on a donc toute la journée devant nous. Du coup, on a choisi de mixer un peu de repos en restant toute la matinée à l’hôtel, avec un peu de visite en partant l’après-midi pour Stone Town pour une dernière virée dans le labyrinthe de la vieille ville. On en profite aussi pour entrer dans le Vieux Fort et pour se poser tranquillement sur la plage pour regarder le coucher de soleil.
L’heure est arrivée de partir pour l’aéroport, on reprend donc la voiture avec notre chauffeur. Après un au revoir non pas sans émotions, je continue mon trajet en direction de Nungwi. J’arrive finalement assez tard à l’Aquarium, autour de minuit, je récupère donc juste les clés de ma chambre pour la nuit, la visite sera pour demain.

Stone Town
Stone Town

Ecovolontariat avec les tortues marines à Nungwi

L’association Mnarani est un lieu qui a pour objectif de sauver les tortues marines adultes retrouvées en mer ou sur les plages (parfois prises dans les filets des pêcheurs par exemple) et d’aider les bébés tortues à naître en sécurité et à survivre les premiers mois (dans la nature les statistiques disent que seule 1 sur 1000 tortues survie). L’Aquarium a donc un « lagon » (relié à la mer mais fermé par un grillage pour préserver les tortues le temps de leur guérison), un deuxième « lagon » qui lui ne se visite pas, où d’autres tortues sont mises aussi en convalescence, et 2 grands bassins pour les bébés tortues. L’Aquarium est ouvert aux touristes, le prix peut paraître élevé (10 USD/20 000 shilling) mais l’association a besoin de moyens pour payer les employés, payer les soins des tortues et pour entretenir le lieu.
Vous vous demandez aussi peut-être ce qu’est une mission éco-volontariat ? C’est la participation à un projet associatif en y travaillant, une forme de voyage participatif, on peut aussi appeler ça du tourisme engagé. Comment ça se passe une mission éco-volontariat ? Alors concrètement, il faut être motivé et engagé pour la cause pour laquelle on rejoint le projet. Parce que ces missions sont payantes (parfois même très chères), que l’on travaille à temps plein et souvent sur des tâches un peu « ingrates ». Pourquoi paye t-on pour travailler ? Pour aider tout simplement l’association à survivre et que parfois comme ici à Mnarani, on paye pour avoir un logement et les repas inclus en plus. Cela peut paraître bizarre de payer pour travailler, mais en fait pas du tout, il faut le voir comme un don pour l’association financier + manuel. Et l’expérience nous apporte tellement en retour qu’une fois qu’on y goûte on a juste envie de renouveler l’expérience.

JOUR 11 : Mnarani
Aujourd’hui, c’est mon premier jour avec l’association Mnarani à Nungwi.
Je rencontre les autres volontaires autour du petit-déjeuner. Nous sommes un peu plus de 15 personnes, principalement des allemands, quelques anglais, un sud-africain, une hongroise, … Il existe des agences en lignes (en allemand et en anglais) qui servent d’intermédiaire entre le voyageur et l’association. Et comme cette association est introuvable sur les sites français et qu’il n’y a pas d’intermédiaire français, il n’y a finalement pas ou très peu de voyageurs français qui viennent ici.
Les journées à l’Aquarium se ressemblent souvent, avec quelques journées exceptionnelles (vous verrez dans la suite du programme). Pour cette première journée, je participe donc aux tâches suivants :
– water change : on remplace l’eau des bassins des bébés tortues pour avoir une eau à bonne températures et propres, deux fois par jour
– seaweed collection : on récolte des algues à marée basse. Ces algues servent à nourrir les tortues vertes adultes. Elles sont donc données aux touristes qui visitent l’Aquarium pour vivre cette expérience unique de voir une tortue venir manger à quelques centimètres de soit.

JOURS 12 et 13 : Mnarani
Ces deux journées se ressemblent avec toujours les tâches water change + seaweed collection. Mais on ajoute à cela 2 autres tâches supplémentaires :
– flyers : la période que j’ai choisi est proche d’un évènement annuel organisé par l’Aquarium chaque année le 21 février: le « Turtle Release Day ». J’ai donc participé à la mise en place et la préparation de cet évènement avec notamment la distribution de flyers à la réception des hôtels / bars de plage à Nungwi et Kendwa.
– Turtle care : soins des yeux des bébés tortues. Chaque semaine, 2 fois par semaine, nous avons pour mission de soigner les yeux des bébés tortues qui semblent développer un genre de conjonctivite.
Durant ces 3 premiers jours l’intégration n’a pas été simple. J’ai pu discuter avec plusieurs volontaires mais finalement la barrière de la langue s’impose avec un allemand qui revient très souvent à table. Et comme je suis une grande timide, pas simple de réussir à s’imposer et à faire parler anglais. Mais c’est pas grave, je ne baisse pas les bras, je relève le défi et continue mon séjour en gardant le sourire !

Kendwa
Kendwa

JOURS 14 et 15 : Nungwi
Le weekend, c’est temps libre pour repos, activités et découverte. Ce samedi, j’ai rejoins 2 autres volontaires plongeurs pour une journée plongée à Menmba avec le club Spanish Dancers. Ca à beau être ma 5ème et 6ème plongée à Mnemba, je suis toujours aussi éblouie par ses beaux fonds marins.
Les jours précédent un couple d’anciens volontaires sont passés nous voir à l’Aquarium, Marc et Debby. Ils reviennent tous les ans pour le Turtle Release Day et pour aider l’association de temps en temps. Marc qui est un grand plongeur m’avait parlé de Tumbatu comme étant exceptionnel, alors quand j’ai vu que mon club de plongée proposait Tumbatu le lendemain, le dimanche, je me suis tout de suite inscrite ! Cette journée plongée à Tumbatu m’a permis de découvrir des fonds marins totalement différents de Mnemba : beaucoup plus de coraux, la plongée est une dérive le long d’un mur de coraux tous plus colorés les uns que les autres. Je rencontrerais un peu moins de poissons ici qu’à Mnemba, les deux se complètent donc plutôt bien !

JOURS 16 et 17 : Mnarani
Reprise du programme quotidien, plutôt léger toujours car nous sommes finalement un peu trop nombreux (environ 15 cette semaine). Nous finissons donc plutôt tôt et profitons pas mal de la plage les après-midi.
Le mardi, nous nous participons à un nettoyage de plage. Au beau milieu de la plage, une volontaire a trouvé une bâche plastique fermée et très lourde…qui après « inspection » contient une tortue. Nous la récupérons et tenterons un sauvetage en la ramenant à l’Aquarium. C’est une tortue Olive Ridley adulte, grande et lourde, un sauvetage un peu compliqué mais nous arrivons à l’Aquarium. A l’Aquarium, Moses, le responsable sur place, tente de nous aider mais en vain. Nous découvrons alors la dure réalité du manque de moyens de l’association : aucun vétérinaire ne vit à Zanzibar, le plus proche est à Dar Es Salaam en Tanzanie. Nous contactons des associations de tortues marines un peu partout dans le monde, tous ont les mêmes idées que nous pour tenter de la sauver. Après plusieurs heures, à essayer de la nourrir et de la nettoyer, notre belle tortue nous quitte. Nous avons du coup fait face à une autre réalité : les dangers de la pêche pour les tortues marines. A Zanzibar il n’y a pas de gros bateaux de pêche, uniquement des petits bateaux traditionnels et des pêcheurs avec peu de moyens. Nous ne saurons donc jamais réellement ce qu’il s’est passé, mais nous pensons qu’un pêcheur a trouvé cette tortue blessée et l’a ramené sur la plage, mais pourquoi la laisser mourir dans un sac au soleil sur la plage,… la question reste en suspend.

Mnarani
Mnarani

JOURS 18 A 20 : Mnarani
Cette fin de semaine sera plutôt « pole pole » (doucement doucement) à l’Aquarium. Aux tâches précédemment citées j’ai découvert ces derniers jours de nouvelles missions :
– turtle cleaning : les tortues adultes dans le lagon n’ont pas les poissons présents dans le milieu naturel pour les nettoyer ici dans ce lagon. Nous en sortons donc 3-4 pour les nettoyer avec des éponges, du sable et de l’eau. Même chose pour les bébés tortues mais version moins musclée !
– general cleaning : c’est tout simplement le nettoyage de l’espace de visite des touristes (on balaye des feuilles tombées et autres déchets égarés pour laisser un espace propre)
– turtoise cleaning : l’Aquarium a aussi quelques tortues de terre. Celle-ci n’ont pas besoin de soins particuliers, il faut juste changer leur eau régulièrement (elles aiment bien dormir dans une terre un peu boueuse et ensuite prendre un petit bain)
Cette semaine l’intégration a été très bonne, je trouve enfin ma place au milieu de tout le monde. J’ai bien sympathisé avec quelques volontaires : Philip, Eszter, Elisabeth, Kirstin, Heike, Muirne, Emma, Françoise, … pour ne citer que les rencontres les plus importantes 🙂 Comme le programme de l’aquarium est très « pole pole » et très light, on a pas mal profité de la plage et de la piscine d’un hôtel juste à côté de l’aquarium. On a même organisé un soir tous ensemble un apéro bonfire, les pieds dans le sable, c’était juste top !

JOUR 21 : Cours de cuisine et ferme aux épices
Aujourd’hui je pars en excursion avec Heike et Philip pour un cours de cuisine et la visite d’une ferme aux épices. Cette journée était tout simplement exceptionnelle, un magnifique souvenir de Zanzibar. Le cours de cuisine se fait chez l’habitant, dans un petit village, juste tous les 3 avec notre chef cuisinière. Une expérience authentique tellement dépaysante ! La visite de la ferme aux épices est elle aussi une belle expérience. On n’oubliera surtout pas le chanteur grimpeur exceptionnel qui monte nous chercher des noix de coco à l’aide d’une simple corde autour des chevilles et des poignets.
Après la visite de la ferme on déguste les plats que nous avons cuisinés et c’est un régal. Le meilleur repas que j’ai pu faire à Zanzibar avec de vraies recettes locales et des fruits à tomber (bon c’est vrai que la cuisine de l’Aquarium ne fait pas rêver, c’est très basique et sans épices pour plaire à tous les goûts…).

Cours cuisine
Cours cuisine

JOUR 22 : plongée à Nungwi
Ce dimanche, je profite de ma journée pour partir en excursion plongée à nouveau sur l’un des spot favori des divemasters de Spanish Dancers : Magic Reef. Après avoir fait un premier arrêt au spot de Hunga avec beaucoup de courant, et complètement endormie (j’ai pris les cachet pour le mal de mer proposé par le club de plongée et ça m’a complètement endormie, un vrai somnifère… mais zéro mal de mer), nous passons au spot de Magic Reef. Et je valide à 100%, ce spot a été pour moi la plus belle plongée à Zanzibar. C’est un bon équilibre entre beaux coraux et beaucoup de poissons, et surtout des poissons très particuliers comme les frog fish (poisson grenouille) et les leaf fish (poisson feuille), des rencontres exceptionnelles !
Après une sieste sur la plage pour récupérer du cachet somnifère, je suis retournée à l’Aquarium où j’ai pu profiter d’un moment seule avec les tortues dans le lagon. Un vrai privilège de volontaire !

JOUR 23 : Mnarani
Cette semaine nous préparons un peu plus l’arrivée du Turtle Release Day. Aujourd’hui, nous avons consacré une bonne partie de notre journée à la préparation (dessin et peinture) de pancartes pour l’accueil des visiteurs lors de l’évènement. Une journée plutôt relax qui se terminera très tôt pour nous laisser profiter de la plage.

Nungwi
Nungwi

JOUR 24 : Mnarani
Cette journée aura été l’une des plus belles de mon séjour avec Mnarani. Nous sommes partis sur l’île de Tumbatu à la recherche de nid de tortues. Le trajet bateau aura été éprouvant, beaucoup de courant et parfois même quelques petites frayeurs avec des vagues assez hautes.
L’arrivée à Tumbatu était en elle-même exceptionnelle. Pour accéder à la plage, il faut passer à la nage par dessus la barrière de corail. Avec une mer un peu agitée, une vraie mission impossible !
Une fois arrivés sur la plage, nous recherchons un nid de tortues. Encore une fois, pas facile ! Mais Sultan (un employé de l’association) s’y connait parfaitement bien et arrive finalement à nous en trouver un. On se relaye alors pour extraire les œufs 1 par 1 du nid et les placer dans des bassines (méticuleusement, dans le bon sens et au milieu de couches de sable).
Le retour au bateau est alors encore plus sportif que l’aller, avec cette fois des bassines lourdes remplies et donc difficiles à transporter.
De retour en milieu d’après-midi, on se remet de nos émotions et partons profiter de la plage.

JOUR 25 : Mnarani
Aujourd’hui je pars avec Philip et Eszter à Stone Town pour passer le test PCR. Pour se rendre là-bas on décide de prendre un dala dala (un minibus local avec les locaux), une expérience en elle-même ! A Nungwi, le dala dala se prend au rond point à l’entrée de la ville (à la fin de la route goudronnée on peut dire), et il dépose au marché de Darajani.
Nous sommes allés au centre de test Migombani que je connaissais déjà pour avoir accompagné Julien. Avant de rentrer à l’aquarium on s’est accordé un peu de temps libre dans la vieille ville et ses petites ruelles pour un déjeuner.
De retour à Nungwi, on profite du reste de notre après-midi pour se reposer.
Aujourd’hui, c’est un triste jour pour Zanzibar, l’archipel a perdu Seif Sharif Hamad, son vice-président. L’archipel a donc déclaré un deuil d’une semaine, sans musique, sans fête.

Stone Town
Stone Town

JOURS 26 et 27 : Mnarani
Ces deux journées seront plutôt calmes suite au décès du vice président de l’Archipel. Nous avons eu un petit debrief sur l’interdiction de faire un évènement festif… donc cela compromet fortement le Turtle release day qui devait avoir lieu ce samedi… Grosse déception, mais le staff nous a promis de se renseigner pour essayer d’organiser quelque chose alors on croise les doigts.
On profite de ces journées un peu creuses pour créer de nouveaux panneaux pour l’aquarium et pour aller sur la magnifique plage de Kendwa.

JOUR 28 : Turtle Relase Day
Petite réunion du matin pour débriefer sur la journée à venir. Bon concrètement le staff nous a organisé un lâcher de tortues privé finalement pas très privé. Certains touristes les ont un peu embrouillés car ils avaient acheté leur ticket pour l’évènement … et les touristes n’ont pas compris que celui-ci était annulé ils ont donc été assez insistants.
Notre première mission pour ce lâcher de tortues est donc de réunir les tortues que nous allons relâcher dans les bassins (très difficile de les attraper dans l’eau du lagon… elles passent tout prêt de nos jambes mais dès qu’on essaye de les attraper ce sont de vraies fusées !). On les compte, les pèse et les mesure. Nous partons ensuite vers les bateaux tous ensemble, avec nos belles tortues prêtes à partir. Sur le bateau, petit débrief pour nous expliquer comment va se dérouler le lâcher. Je participe au lâcher de la toute première tortue, sous les regards du staff, des volontaires et des quelques touristes répartis sur le bateau et dans l’eau. Le lâcher est très rapide, la tortue s’éloigne à grande vitesse, heureuse de retrouver sa liberté en bonne santé.
Une fois toutes les tortues relâchées, nous naviguons vers la plage de Kendwa où les bébés tortues nées à l’Aquarium rejoindront la mer par elle-même depuis le sable. Les tortues nées à l’Aquarium doivent à tout prix partir depuis le sable de la plage pour pouvoir un jour revenir à ce même endroit pour pondre leurs œufs. Nous nous mettons alors en ligne pour assister à cette course tout en douceur de bébés tortues.
Le Turtle Release Day, le vrai, aura lieu le samedi suivant, avec cette fois-ci un nombre très important de touristes et de locaux. Si un jour vous assistez à cet évènement, ne soyez pas déçus, l’association a besoin de moyens et cela passe par la vente de ticket et à un nombre important de touristes (c’est la plus grosse source de revenu de l’année).

Turtle Release Day
Turtle Release Day

JOUR 29 : Nungwi
Ce weekend c’était le début des départs de nombreux volontaires. Tout le monde était venu pour la période du Turtle Release Day et finalement presque tous les volontaires quittent Mnarani dans la semaine, moi y compris.
Pour cette dernière journée avec Phillip, Eszter, Eli, Kirstin et Françoise, on décide de se faire une journée repos avec notre resto fétiche le Mama Mia, un peu de temps shopping dans le village et de la baignade sur la plage vers l’aquarium… Et on profitera aussi de cette dernière journée pour faire comme les touristes : se baigner avec les tortues dans le lagon de l’aquarium. Une superbe expérience, totalement entourées de tortues venues se nourrir des quelques algues qu’on leur tend.
Ce soir on se fera un petit apéro, en petit comité après les départs de certains volontaires.

JOUR 30 : Stone Town
Aujourd’hui on retourne à Stone Town pour récupérer les résultats de nos tests PCR. Eszter et Emma nous quitteront directement ce matin pour rentrer chez elles, et avec Philip nous profitons de ce dernier passage pour une nouvelle balade dans la vieille ville, au marché de Darajani et dans les jardins de Forodhani où nous dégusterons les meilleurs Chicken Shawarma de Zanzibar !

Stone Town
Stone Town

JOUR 31 : Mnarani et vol retour
C’est aujourd’hui mon dernier jour à Zanzibar et à l’Aquarium. Une journée riche en émotions. J’ai très envie de rentrer chez moi retrouver Jul, mais j’ai aussi très envie de rester sur cette île où la vie coule tout en douceur (bon ok parfois Hakuna Matata et Pole Pole ça ne fait plus rire), dans cet Aquarium avec mes magnifiques bébés tortues (c’est les miennes ! :D), avec ces personnes avec qui j’ai partagé de superbes moments, … de rester tout simplement sur cette plage aux cinquante nuances de bleu.
Cette journée sera pour moi mes dernières petites tâches quotidiennes avec les tortues et la préparation finale de ma valise pour le grand départ.
Baadaye Zanzibar … A plus tard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *